Pourquoi un groupe d’implication ?

Travailler son « histoire de vie » à partir de la place du travail et des choix professionnels qui la façonne permet d’aborder les questions liées au sens. Ce travail d’implication favorise une plus grande connaissance de soi et une intégration des événements de sa vie. Pour les professionnels, il permet aussi d’enrichir ses pratiques à l’accompagnement des personnes.

Pourquoi un groupe sur le « travail » ?

L’activité concrète de travail – qui ne se réduit ni aux emplois occupés ni aux tâches prescrites - même si elle leur est liée - constitue une double production. Celle, d’abord, d’une réalité ou d’un objet extérieur (marchandise, service, biens matériels et immatériels). Celle, en même temps, du producteur comme riche ou pauvre, socialement classé, reconnu ou sous-estimé, etc. Ce qui fit dire un philosophe : « Je suis ce que je fais », (André Gorz).

Chaque individu est, et a été, pleinement mobilisé dans ses choix professionnels. Cette façon d’être engagé dans ses choix a pu prendre des formes diverses selon les périodes. De multiples facteurs s’influencent, se combinent dans le rapport au travail. C’est toute une histoire de vie, une personne (et par delà, une famille le plus souvent) et une identité qui sont influencées par le travail et les choix qu’il implique.

Comprendre son rapport au travail, le sens de ses choix et les modalités par lesquelles ils s’opèrent, suppose une démarche réflexive par le récit de soi. Les participants sont invités à travailler à partir de leur propre histoire pour comprendre et le cas échéant redéfinir leur rapport au travail et leurs choix professionnels afin d’en devenir davantage le sujet.

Spécificités du groupe d’implication « histoires de travail »

  • Une expérience personnelle et collective d’un travail fondé sur « le récit de soi » orienté par la question du travail
  • Une co-animation, une alternance de travaux personnels et de groupe
  • Un nombre limité de participant pour favoriser l’approfondissement

Profils

  • Les personnes engagées dans une démarche de connaissance d’elles-mêmes, intéressées par une réflexion sur leur rapport au travail
  • Les personnes s’orientant vers un nouveau projet professionnel et engagées dans une phase de transition professionnelle : reconversion, orientation, mobilité…
  • Les professionnels de l’accompagnement et de la relation : consultants, coachs, travailleurs sociaux, conseillers en orientation, en insertion, formateurs d’adultes…

Pré-requis

  • Aucun

Objectifs

  • Appréhender les différents processus par lesquels chacun construit son rapport au travail : déterminants psychosociaux, familiaux, historiques…
  • Être en capacité de se projeter à partir d’un travail de développement de son histoire de vie, de son rapport au travail, de ses choix présents et futurs

Axes de travail du groupe d’implication

En prenant appui sur l’expérience du travail de chacun, sur ses choix professionnels et ce qui les a orientés, sur ses représentations et ce qui lui a été transmis, la démarche de travail en histoire de vie s’attachera à mettre au jour :

  • La place du travail dans la construction de son identité et dans la dynamique de son histoire de vie
  • Le travail dans l’histoire familiale, les modèles hérités, les mobilités socioprofessionnelles
  • Les différentes formes d’expériences du travail vécues
  • Les orientations professionnelles subies et choisies qui ont été les siennes
  • La dynamique entre réussites et échecs
  • Les décisions : passées, présentes et à venir

Méthode

Pour que chaque membre du groupe d’implication fasse pour son propre compte et à l’aide de supports méthodologiques qui lui seront proposés, l’expérience de la démarche, le nombre de participants est déterminé et limité. Le groupe est co-animé par deux praticiens-chercheurs expérimentés. Ils facilitent le travail personnel et en groupe afin que chacun éclaire les fondements de ses choix professionnels et par là, les orientations de son parcours professionnel.

Durée

2 jours soit 14 heures

Prix

Recevoir un devis

Calendrier

2ème promotion : du 7 au 8 juin 2018   (Toulon)

3ème promotion : du 8 au 9 octobre 2018   (Toulon)

Co-animateurs

photo Philippe Bigot

Membre Titulaire de la SFCoachPhilippe Bigot

Philippe a une formation initiale à la psychologie clinique et à la psychanalyse (département de psychanalyse de l’université de Paris VIII). Il est diplômé du troisième cycle de l’Institut Gregory Bateson (IGB) en interventions systémiques et stratégiques brèves (école de Palo-Alto), il est formé aux interventions brèves centrées sur les solutions (école de Milwaukee) et certifié à la sociologie clinique dans la fonction d’accompagnement (IISC Paris).

Depuis plus de vingt-cinq ans, il est spécialisé dans les pratiques du management ; il accompagne les dirigeants et leurs équipes, forme et supervise les professionnels de la consultance et du coaching. Il a développé le modèle « coaching orienté solution », et ses derniers travaux portent sur la coopération dans les équipes. Il est depuis quinze ans membre titulaire de la Société Française de Coaching dont il a été Président du Comité d’Accréditation et de Déontologie.

Publications :

  • Le grand livre de la supervision, ouvrage collectif, Eyrolles, 2010
  • Le Coaching Orienté Solution®, Eyrolles, 2ème édition 2014.
  • Les fiches outils du coaching, ouvrage collectif, Eyrolles, 2015
  • Penser l’accompagnement biographique, ouvrage collectif, L’Harmattan 2016

photo Alex Lainé

Alex Lainé

Il est philosophe de formation, docteur en sciences de l'éducation. Ses travaux se situent dans le courant des histoires de vie en sciences humaines. Alex intervient en tant que conseiller technique et pédagogique au ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative. Responsable de formation au Centre d'Education Populaire et de Sports de Poitou-Charentes, il est également membre de l'équipe nationale de formation des accompagnateurs et jurés de validation des acquis de l'expérience.

Il est l’auteur de « Faire de sa vie une histoire », Desclée de Brouwer, 1998. « V.A.E. : quand l'expérience se fait savoir », ÉRÈS, 2005.

Documents à télécharger