Actualités

Le blog de Convergence...

image
  • Réforme de la formation professionnelle : ce qu’annonce le document d’orientation remis par le gouvernement

  • 16 novembre 2017 - voir la source...

Hier, mercredi 15 novembre 2017, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a adressé aux syndicats et au patronat le document d'orientation balisant la négociation paritaire sur l'épineuse réforme de la formation professionnelle.

Pour l'exécutif, la France est entrée dans une 3ème ère de transformation, qualifiée « d'économie de la connaissance » et fixe ainsi 3 grands enjeux : investir massivement dans les compétences, donner à chacun la liberté de choisir et la capacité de construire son parcours professionnel et aussi protéger « les plus vulnérables ».

Dans le document d’orientation de 10 pages à destination des partenaires sociaux, le gouvernement annonce son diagnostic et liste ainsi des objectifs et un certain nombre de sujets avec « marges de manœuvre » tels que :

  • l'unité de mesure du CPF : non plus en heures mais en points ou en euros ?
  • les listes de certification et la qualité des organismes de formation
  • la simplification des plans de formation des entreprises
  • la contribution demandée aux partenaires sociaux pour la formation des demandeurs d’emploi
  • la priorité à donner aux besoins des entreprises pour l'alternance

Charge aux partenaires sociaux de confirmer ou non leur volonté de lancer une négociation formelle comme le prévoit la loi Larcher sur le dialogue social… Ils ont jusqu'à fin janvier 2018 pour présenter les solutions qu'ils retiennent. Le gouvernement, aujourd’hui confiant, pourra alors les reprendre dans son projet de loi prévu pour le mois d’avril 2018.

Lire le document d’orientation

En savoir plus avec le « Guide pratique de la réforme de la formation professionnelle »

image
  • Le dispositif CPF jugé comme « levier pour la professionnalisation et la qualification des salariés »

  • 27 octobre 2017 - voir la source...

Les résultats du baromètre annuel de l’observatoire Cegos, mené auprès de plus d’un millier de salariés et de 180 directeurs et responsables RH, indiquent que le Compte Personnel de Formation connaît un certain succès. Lancé dans le cadre de la réforme de la formation 2014, le dispositif CPF

Pour les responsables RH :

  • 57% pensent que la loi du 5 mars 2014 a « simplifié le droit à la formation »
  • 49% disent qu’elle a permisl’accès à la formation de catégories de personnels qui y accédaient peu jusqu’à présent
  • 47% estiment qu’elle a facilité le développement de compétences dont l’entreprise a besoin
  • 89% jugent que le CPF est un levier pour la professionnalisation et la qualification des salariés de leur entreprise
  • 88% pensent que leur entreprise accompagne ses salariés dans la mobilisation de ses droits
  • 87% évaluent que certains salariés de leur entreprise sont intéressés par les formations éligibles au CPF, c’est-à-dire des formations qualifiantes figurant sur les listes établies par les instances paritaires

Pour les salariés :

  • 69% disent savoir précisément à quoi correspond le CPF
    • 71% des cadres / 74% des +de 45 ans / 61% des ouvriers / 65% des -de 35 ans
  • 87% des employés et ouvriers estiment que le CPF les aide à développer leurs qualifications et 75% que le CPF maintient leur « employabilité »
  • 61% jugent facile de mobiliser leur CPF au sein de leur entreprise
  • 62% ont créé leur compte sur le site dédié
    • 42% de leur propre initiative
    • 43% ont été aidés par leur entreprise
    • 15% se sont fait aider par un organisme externe : APEC, Fongecif…
  • 66% avouent ne pas avoir encore suivi de formation dans le cadre de leur CPF

Les formations éligibles au CPF chez Convergence