Réforme de la formation professionnelle : ce qu’annonce le document d’orientation remis par le gouvernement

image

Hier, mercredi 15 novembre 2017, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a adressé aux syndicats et au patronat le document d'orientation balisant la négociation paritaire sur l'épineuse réforme de la formation professionnelle.

Pour l'exécutif, la France est entrée dans une 3ème ère de transformation, qualifiée « d'économie de la connaissance » et fixe ainsi 3 grands enjeux : investir massivement dans les compétences, donner à chacun la liberté de choisir et la capacité de construire son parcours professionnel et aussi protéger « les plus vulnérables ».

Dans le document d’orientation de 10 pages à destination des partenaires sociaux, le gouvernement annonce son diagnostic et liste ainsi des objectifs et un certain nombre de sujets avec « marges de manœuvre » tels que :

  • l'unité de mesure du CPF : non plus en heures mais en points ou en euros ?
  • les listes de certification et la qualité des organismes de formation
  • la simplification des plans de formation des entreprises
  • la contribution demandée aux partenaires sociaux pour la formation des demandeurs d’emploi
  • la priorité à donner aux besoins des entreprises pour l'alternance

Charge aux partenaires sociaux de confirmer ou non leur volonté de lancer une négociation formelle comme le prévoit la loi Larcher sur le dialogue social… Ils ont jusqu'à fin janvier 2018 pour présenter les solutions qu'ils retiennent. Le gouvernement, aujourd’hui confiant, pourra alors les reprendre dans son projet de loi prévu pour le mois d’avril 2018.

Lire le document d’orientation

En savoir plus avec le « Guide pratique de la réforme de la formation professionnelle »