16èmes Rencontres du Coaching et de l’accompagnement

Thème : Inventer, créer, transformer

Présentation du contexte

Notre époque contemporaine se caractérise entre autres par la vitesse. Les mutations technologiques nous font glisser dans un monde où l’immédiateté est la norme. La mondialisation des activités et des échanges rend obsolète dans des temps courts les principes, les repères et les modèles qui les fondent. Pour les individus vivants dans les sociétés développées, nous voyons notre rapport au temps profondément transformé au regard de ce qu’a pu vivre la génération nous ayant précédé. Notre monde est façonné par une histoire de changements profonds, cycliques et inscrits dans la durée. La particularité de ce que nous vivons aujourd’hui tient au fait que nous voyons, à l’échelle de nos existences, les transformations se produire. Et les spécialistes de nous prédire que nous sommes sur le seuil d’un nouveau monde !

Cette transformation à grande vitesse du monde produit des effets multiples dans l’ensemble des domaines de nos vies. Les effets environnementaux, écologiques, politiques, économiques, sociétaux, sociaux, éthiques se manifestent à nous chaque jour. Les mutations du monde sont tout autant à l’œuvre dans le champ professionnel ; celui des métiers, du vécu du travail, du rapport au travail et des relations de travail. Ces phénomènes et leurs conséquences sont maintenant connus.

Aussi, corolairement à la fin des grands récits collectifs analysée par le philosophe Jean-François Lyotard, l’avènement de la société des individus met alors chacun en demeure d’inventer et de construire sa vie. Sans nier les déterminants sociaux toujours à l’œuvre, la société moderne confronte l’individu à lui-même, à sa responsabilité et à sa nécessaire autonomie, le renvoyant dans le même temps à l’épreuve de la solitude. Le développement des formes multiples d’accompagnement trouve ici, probablement, sa source principale.

 

Le thème de la journée

Ces 16ème Rencontres reposent sur un postulat qui est aussi une conviction : l’accompagnement, le coaching est un espace d’invention.

Pour les individus et les collectifs, construire une solution est par nature un acte créatif. Le travail du coaching aurait alors pour fonction de permettre aux personnes d’élaborer pour elles-mêmes des réponses ainsi que les moyens de faire face ou d’aborder les situations complexes avec lesquelles elles sont aux prises.

  • A quelles conditions le lieu du coaching peut-il devenir un espace d’invention et de création ?
  • Quelles sont les ressources qui favorisent une approche créative du coaching ?
  • De quelles façons les personnes mobilisent-elles leurs capacités d’invention et de création ?
  • Comment susciter les ressources qui favorisent l’invention, la création ?
  • Comment faire du coaching un espace de (re)valorisation de l’imagination ?

Un parti pris "pluridisciplinaire"

Ces questions et sûrement bien d’autres serviront de fil conducteur pour cette journée de Rencontres. Celle-ci est construite sur un parti pris pluridisciplinaire afin de croiser les regards et les pratiques autour du thème. Principalement, les interventions s’appuieront sur diverses approches et courants tels que les « pratiques narratives », la psychanalyse jungienne, « l’orientation solution », la sociologie clinique et les approches biographiques, les démarches créatives…

Tout au long de la journée, les questions et expériences des participants seront abordées sous la forme d’échanges, à partir de propositions émises également par les intervenants, et, sous une forme pragmatique : des ateliers centrés sur les pratiques d’accompagnement avec comme axe central : « inventer, créer et transformer ». Au terme de cette journée, chacun repartira nourri de ses échanges et de ses rencontres ; enrichi de nouvelles pratiques, de nouveaux supports.

 

Les ateliers proposés

Atelier 1. La résilience, un acte de transformation

Chaque individu est le produit d’une histoire dont il cherche à devenir le sujet. Cette histoire toujours complexe est façonnée par les influences multiples de l’environnement dans lequel chacun a vécu et vit. Influences sociales, familiales, psychologiques, économiques, politiques, culturelles… Impossible d’en faire une liste définitive, impossible de connaitre la chimie des interactions de toutes ces dimensions. A chacun, alors, d’inventer son chemin, de trouver sa place.

Les chemins empruntés par la vie ne sont pas sans aléas. Le monde du travail ne fait pas exception. Les professionnels de l’accompagnement et du coaching en particulier en savent quelque chose. Leur écoute les confronte à de nombreuses situations professionnelles difficiles, et même parfois extrêmes, pour ceux qui y sont aux prises. Et, il n’est d’ailleurs pas rare que le coach en ait fait lui-même l’expérience. Face à ces situations, le travail du coach l’amène à aider les personnes à mobiliser des ressources de résistance ou encore de résilience. L’une et l’autre de ces notions méritent d’être distinguées.

Cet atelier se fonde sur le postulat que résistance et résilience impliquent une mobilisation particulière des ressources de la personne et, que cette mobilisation relève d’un acte de création. Résistance et résilience sont deux processus différenciés opérant ainsi de façon singulière. L’atelier permettra aux participants de les envisager, de s’approprier des « supports » adaptés et favorisant le travail de création. Les contenus de l’atelier mettront un éclairage spécifique sur le travail de la résilience pour montrer qu’il engage un processus de transformation que le coach peut faciliter.

L’atelier propose d’aborder la résistance et la résilience dans le travail de création qu’elles partagent et, de mettre en évidence le travail de transformation auquel engage la résilience. Le rôle du coach professionnel dans ce travail sera au cœur des échanges.

Animé par : Philippe BIGOT 

Atelier 2. L'alchimie de la création

Le coaching est un espace d’élaboration tout à fait propice à l’invention, la création et la transformation parce qu’il s’agit d’une rencontre qui mobilise les dynamiques conscientes et inconscientes du coaché et du coach. Pour Carl Gustav Jung, c’est bien dans la « dialectique du moi et de l’inconscient » que s’élabore une dynamique psychique vivante et créatrice.

Si, dans le cadre d’un accompagnement la place est donnée à cette dialectique, les questions que se posent le coaché, les difficultés qu’il rencontre, les butées qu’il ne parvient pas à dépasser peuvent alors s’ouvrir sur les possibilités en germe et ce qui est à venir.

Jung a considéré l’alchimie comme une pratique occidentale - à l’origine de la chimie - de la transformation des énergies et de la personnalité dans la « cornue » bien fermée de la relation entre les deux protagonistes.

A travers la métaphore de la pierre philosophale et des différentes étapes du parcours alchimique à savoir l’œuvre au noir, au blanc, au jaune et enfin, l’œuvre au rouge, l’atelier invitera à appréhender cette expérience qui engage tout l’être comme une véritable métaphore de l’invention de soi.

Animé par : Reine-Marie HALBOUT 

 

Atelier 3. Tous créatifs ! Les dimensions de la créativité

Nous naissons très créatif : il est prouvé biologiquement depuis 2 ans que les bébés ont dès leur naissance une énorme capacité créative qu’une éducation maladroite va, malheureusement, amputer progressivement. Mais cette limitation n’est en rien définitive. L’atelier repose sur le fondement qu’il ne saurait y avoir des individus créatifs et d’autres qu’ils ne le sont pas. L’atelier postule que chaque individu possède un potentiel créatif. Si certains individus y accèdent et l’expriment, d’autres peuvent rencontrer des freins. Nous pouvons retrouver et développer notre créativité à tout âge en association avec la communication.

La communication avec les autres et la communication avec soi-même, avec les trois parties du Moi (enfant, parent, adulte), sont des ressources essentielles pour retrouver la voie de sa créativité. Aussi, nous partirons de l’idée que communiquer est un acte typiquement créatif.

L’atelier laissera une large place au vécu et aux expérimentations. Les exercices qui seront pratiqués ferons vivre cette richesse de création, dans le plaisir de la découverte.

Animé par : Hubert JAOUI 

 

Atelier 4. Pratiques Narratives et démarches métaphoriques

L’arbre de vie est une méthode métaphorique d’accompagnement issue des Pratiques Narratives. Elle permet de se reconnecter à ses forces, ses principes et valeurs, ses personnes ressources. Elle permet aussi de redonner du sens à sa vie, à son parcours. L’Arbre de vie agit comme une boussole en nous permettant d’aborder tous les changements que nous impose la vie en restant aligné à ce qui fait sens pour nous, en restant auteur de notre vie. Être auteur de notre vie, c’est avoir le choix. Ne pas se sentir contraint, ne jamais avoir l’impression de subir notre vie. Cette démarche trouve alors ses applications dans de nombreux champs d’application. Avec cet atelier, les participants vivront l’expérience de l’Arbre de vie sur eux-mêmes et auront une méthode créative et efficace pour honorer la richesse de la vie des personnes qu’elles accompagnent.

Animé par : Dina SCHERRER 

Infos pratiques

Quand ? 

Le vendredi 5 juillet 2019

Horaires et programme de la journée
  • 8h30 : Accueil café / thé, viennoiseries
  • 9h30 : Plénière d’ouverture des 16èmes Rencontres
  • 10h : Ateliers thématiques*
  • 12h : Pause déjeuner sur place (incluse)
  • 13h30 : Ateliers thématiques*
  • 15h45 : Plénière d’échanges avec les intervenants
  • 17h : Fin des 16èmes Rencontres

* Deux choix d'atelier sont à faire au moment de l’inscription. Ils permettent d'établir des groupes en amont, en fonction des préférences, dans la limite des places disponibles. 

Où ?
Le Telegraphe
2 rue Hippolyte Duprat
83000 Toulon • Voir l'itinéraire
(à 5 minutes de la gare SNCF et de nos locaux)

 

Plan d’accès

Album photo

Photographies : © Aurélien Meimaris