Codéveloppement professionnel

Le codéveloppement est un mode de travail lié directement à la pratique professionnelle et aux particularités et difficultés de cette pratique. A la différence d’une démarche normative qui propose un seul modèle en référence, le codéveloppement permet par le biais de la variété de contributions des membres du groupe, de multiplier les perspectives pour penser et agir sur sa réalité.

L'essentiel

Qu’est-ce qu’un groupe de codéveloppement professionnel ?

  • Développer le fonctionnement d’une équipe pour lui permettre de donner toute son efficacité
  • Favoriser la coopération au sein de l’équipe : concourir ensemble à l’atteinte des objectifs
  • Mobiliser les compétences collectives : une équipe est porteuse de compétences collectives dans lesquelles réside sa force
  • Transformer la diversité et la complémentarité des profils des équipiers en talent d’équipe
  • Accompagner les transformations et les équipes qui les vivent et les mettent en œuvre

Quels sont les bénéfices du codéveloppement professionnel ?

  • Un renouvellement des regards sur les situations et sur les pratiques
  • Une stimulation des capacités d’apprentissage et de travail en groupe
  • Le développement d’un réseau relationnel
  • Une facilitation pour aborder le changement

Objectifs

  • Valoriser les ressources internes
  • Connaitre les potentiels et les talents
  • Mettre en œuvre une stratégie de développement des talents

Profils

  • Les cadres dirigeants
  • Les managers de projets
  • Les managers en transversalité
  • Les managers de proximité

Présentation

Qu’est-ce que le codéveloppement professionnel ?

« Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d'améliorer leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des problématiques vécues actuellement par les participants... », A. Payette, C. Champagne 

Comment fonctionne un groupe de codéveloppement professionnel ?

Le groupe de codéveloppement professionnel est composé au maximum de 8 pairs qui ont décidé d'apprendre de leurs expériences respectives pour renouveler l’approche de leurs rôles, de leur légitimité, de leurs pratiques en situation professionnelle. Le groupe va se réunir selon un calendrier définit et à une fréquence régulière sur une durée déterminée. Il est un lieu et un espace d’échange, d’analyse et de recherche de solution face à des situations réelles et actuelles rencontrées.

Trois rôles sont nécessaires au fonctionnement d'un groupe de codéveloppement professionnel :

  • Le rôle de « client » porteur d'une préoccupation, d'un problème ou d'un projet qui souhaite être aidé à réfléchir, explorer, trouver des pistes, des regards différents. Le rôle de « consultant », de contributeur au service du client dans sa situation ; les consultants apportent leurs expériences, leurs regards, leurs suggestions, leurs pistes d'action, leurs ressentis en fonction de la demande du client.
  • Les rôles de client et de consultant changent à l’intérieur d’une séance et d'une séance à l'autre.
  • Le rôle « d'animateur » : l'animateur facilite le fonctionnement du groupe tout au long du processus de codéveloppement.

Quel est le scénario type d’une séance de codéveloppement ?

  1. Exposé d'une problématique, d'un projet ou d'une préoccupation
    Le « client » expose la situation sur laquelle il souhaite travailler
  2. Clarification
    Les « consultants » posent des questions et le « client » répond et précise.
  3. Contrat
    Le « client » formule sa demande au groupe et précise le type de consultation souhaitée. Les consultants s'assurent avec le client que le contrat permettra la consultation.
  4. Exploration
    Les « consultants » réagissent : ils partagent leurs impressions, questions réflexives, réactions, commentaires, idées, suggestions... Le « client » écoute sans débattre, fait préciser au besoin, et note les suggestions des « consultants ».
  5. Synthèse des apprentissages et plan d'action par le « client »
    Le « client » intègre l'information, indique ce qu'il retient, et conçoit un plan d'action. Pendant ce temps, les « consultants » font la synthèse de leurs apprentissages du jour
  6. Apprentissage et régulation
    Le « client » et les « consultants » décrivent leurs apprentissages. Ils se régulent et évaluent la séquence.

Quels sont les avantages d’un groupe de codéveloppement ?

Le codéveloppement est un mode de travail lié directement à la pratique professionnelle et aux particularités et difficultés de cette pratique. A la différence d’une démarche normative qui propose un seul modèle en référence, le codéveloppement permet par le biais de la variété de contributions des membres du groupe, de multiplier les perspectives pour penser et agir sur sa réalité.

La régularité des rencontres d’une part et la construction de nouveaux d'apprentissages d’autre part renforcent l’engagement de chaque membre à réfléchir sur l'action en invitant chacun à faire de sa pratique professionnelle une œuvre qui se déploie, gagne en maturité, se nourrit d’une multitude de savoirs. Le groupe de codéveloppement est aussi un groupe « support » pour faire face aux situations difficiles, un groupe de référence autant qu’un espace de solidarité, un groupe d'échange de savoirs pratiques, un groupe élargissant les réseaux en fabriquant du lien avec d'autres personnes et, le cas échéant, d'autres organisations.

La qualification

Philippe Bigot est accrédité membre titulaire de la Société Française de Coaching depuis 2001. L’accréditation de membre titulaire est la qualification la plus haute pour le coaching professionnel en France. Le membre titulaire de la SFCoach est un professionnel longuement expérimenté, formé à différents modèles et théories des sciences humaines, engagé dans une démarche de professionnalisation permanente.

Habilitations et labels

imageimageimageimage

Convergence est référencée « Datadock », nom de la base de données unique créée par les 20 OPCA et OPACIF qui ont publié une liste commune de 21 indicateurs permettant de valider le respect par les organismes de formation des 6 critères de qualité fixés par le décret du 30 juin 2015.

Chaque indicateur est accompagné d’éléments de « preuves » que les organismes de formation doivent fournir pour attester de leur conformité aux critères imposés par la loi. A partir de ces éléments de preuve, assortis des éventuelles informations complémentaires qu’il jugerait nécessaire, chaque OPCA procède au référencement des organismes de formation pour aboutir à la publication, depuis le 1er janvier 2017, de son catalogue de référence.

La Fédération de la Formation professionnelle, en tant qu’organisation représentative du secteur de la formation professionnelle, est adhérente au MEDEF, à la CPME et à la Fédération Syntec et au groupement des professions de service (GPS). Elle contribue, au plus près des décideurs, à l’élaboration des politiques publiques relatives à l’insertion, à l’orientation et à la formation professionnelles. Elle porte dans le débat national des propositions et des initiatives pour encourager et valoriser l’investissement dans la formation professionnelle.

La mission de l'OPQF* est de délivrer aux organismes de formation un certificat de qualification professionnelle, en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants :

  • le respect de la règlementation
  • l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation
  • la satisfaction des clients
  • la pérennité financière
  • le respect du code de déontologie et du règlement intérieur

* : L’Office Professionnel de Qualification des Organismes de Formation - créé en 1994 à l’initiative du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle et de la Fédération de la Formation Professionnelle - a une représentation tripartite qui associe dans ses instances des représentants de prestataires de formation, de clients (entreprises, OPCA) et de l’intérêt général.

La Société Française de Coaching est la seule association en France à ne rassembler que des coachs professionnels accrédités.

Ses 2 niveaux d'accréditation (Accréditation Associé et Accréditation Titulaire), et sa spécialisation en coaching d'équipe constituent des labels sans équivalent sur le marché du coaching professionnel.

Modalités

Elles sont définies au cas-par-cas s’agissant de la composition du groupe, de la fréquence et de la durée de ses réunions, du cadre de temps dans lequel la démarche de « codév » s’inscrit.

Durée

35 à 70 heures

Coachs professionnels

Et les consultants-coachs de l’équipe

Démarche de mise en oeuvre

  • Entretiens préalables pour réunir les conditions de réussite
  • Contractualisation du codéveloppement professionnel
  • Mise en œuvre des réunions du groupe selon la fréquence et la durée définies
  • Bilan des effets du travail du groupe de codéveloppement professionnel

Atouts

  • Une approche pragmatique centrée sur les solutions
  • Une démarche pédagogique novatrice
  • Une facilité d’organisation et des effets concrets

Conseil de lecture

image